Saint-Georges veut le haut débit

NR du 03/11/2011 ; Corr. Alain Licoine

Enfin, le problème d'accès à Internet en haut débit à Saint-Georges sera peut-être résolu dans les mois qui viennent. Il semblerait que les autorités départementales aient décidé que les communes les plus démunies puissent bénéficier de ce média indispensable au développement. Lors de la dernière séance du conseil municipal, Éric Ghirlanda, qui a pris ce dossier à bras-le-corps, en a rappelé l'historique.
« Avec le Wimax préconisé par le Département, tout devait bien marcher. Malheureusement, devant le coût de l'abonnement peu de Baillargeois ont tenté l'expérience. La fibre optique ne serait installée que dans les vingt prochaines années, trop tard par rapport aux enjeux actuels. Un diagnostic a été fait par le conseil général : on est la commune la plus mal lotie au niveau du département avec Nouaillé-Maupertuis. La position de Francis Girault, président de la communauté de communes, est très claire : la problématique de Saint-Georges est une priorité. »

'' Saint-Georges est une priorité ''

L'adjoint poursuit : « On nous a informés d'une nouvelle technologie MED (NRA-MED ; montée en débit) mais on n'aura pas des débits à 10 mégas mais à 4 ou 5 mégas qui pourraient satisfaire la plupart des abonnés. Cette solution doit faire l'objet d'une étude préalable, il y a des travaux importants. Au mieux l'étude et la mise en place nous amènent à une échéance à 18 mois. Cette expérience serait pilote au niveau du conseil général. »
Des financements doivent aussi être mis en place entre l'État, le Département, la communauté de communes et la commune. Le dossier reste dans l'attente des décisions du Département.

Voir détails en mairie.