CR de la réunion du 12/07/2011 avec M GUERIN (CGV)

Compte rendu de la réunion du 12 juillet 2011 au Conseil Général de la Vienne avec M Fabien Guérin (Directeur Adjoint Urbanisme logement et Nouvelles Technologies)

 

Participants :


     Conseil Général : M. Fabien Guérin,

     Association  ; Mm. Gérard Bourreau, Serge Gerland,   Jacques Roussey

 

 

Rappel de nos demandes :

 

Objet : Accès à l'Internet Haut Débit dans la Vienne :

  • Point sur le WiMax ;
  • Solution future ;
  • Actualisation de l'offre WiMax et satellite: Perspectives d’évolutions des conditions par rapport à 2011 ;
  • Bilan des solutions mises en place dans le département,
  • Bilan des pannes constatées par les abonnés ;
  • Dédommagement des abonnés lors des pannes constatées ;
  • Qualité de Service des fournisseurs d’accès (dont Ozone) :              
                - Performance WiMax,

                - Accueil téléphonique du service clients,
                - Traitement des incidents,
                - Suivi des litiges.
  • Perspectives pour la réduction de la fracture numérique dans les zones rurales ( NRA-Z0,fibre optique…) remplacement du WiMax par une solution filaire ;
  • Points particuliers.

Informations transmises par M F Guérin :

 

Généralités WIMAX- Satellite :

 

  • Tendance au regroupement des opérateurs – IDYLE vers OZONE peut être avec NUMEO – ILIADE altitude et WIBOX vont devenir des opérateurs satellites.
  • L’Auvergne qu’en est –il ?
    un réseau tout en NRA ZO de 8Mo à 2Mo en bout de
    ligne,  2 à 3% des foyers sans ADSL sont passés sous NordNet ( satellite). Avec le satellite le débit reste limité et a un coût plus élevé.

 

Sur les problèmes techniques WiMax :

 

Constats :
         - Instabilité du réseau avec 1500 abonnés,

         - La VOIP (téléphonie) ne marche pas sur le lien Hertzien.

Une mise à jour du cœur du réseau est donc nécessaire pour améliorer ces deux points.
 

Cette opération se réalise dans le cadre plus global de la renégociation du marché qui doit notamment permettre d’abaisser les seuils de commercialisations initiaux du fait d’une surestimation des cibles commerciales initialement prévues et des dernières évolutions du réseau cuivre téléphonique opérées par France Télécom.

 

Initialement, sur 38000 lignes inéligibles à 2Mbits/s dans la Vienne, l’objectif du marché était d’atteindre 10% d’abonnés. Or, Il a été constaté a posteriori que très peu de personnes passaient de 512k (ADSL) à 2Mo (Wimax) et que seules les lignes inéligibles (environ 6 000) était une cible fiable. En effet, il existe un frein psychologique des populations pour se séparer des opérateurs traditionnels (Orange, SFR,…).

Sur les 38000 lignes initiales , seules 22000 sont réellement entre 512 et 1 Mbits/s et potentiellement accessibles commercialement.
BOLLORE demande donc une révision des objectifs ( la négociation devrait durer 6 mois , un cofinancement doit être défini , les réponses de l’Etat et de la Région sont attendue prochainement ( elles devraient être favorables).
FG nous a informé depuis que les réponses ont été fournies fin juillet et ont été favorables.

À l’origine le marché avait été prévu jusqu’en juillet 2012, il sera prolongé jusqu’en

juillet 2013.

 

À la réclamation relative à l’existence de coupures et de micro coupures et à la

réclamation relative aux problèmes de liens montants ( très faibles), FG reconnaît l'’existence des coupures et qu’un lien remontant inférieur à 100ko pose problème, il précise que BOLLORÉ :

  • s’est engagé à installer 2 stations supplémentaires dans le département,
  • étudie la possibilité d’ajouter 1 secteur à Antran comme cela a été fait à  Loudun,
  • s’est engagé à intervenir en installant un nouveau "coeur" du réseau non mis à jour depuis 2007 (la problématique du lien montant devant être résolue en permettant de disposer d’un lien plus efficace).
    FG nous a informé depuis que la mise à jour a été opérée et qu’il reste un lien de collecte à basculer sous 3 semaines.
  • changerait de prestataire technique, passant de TDF chez AXIONE

 

 

Cartographie de la commune de Cenon :

 

837 lignes téléphoniques dont :

  • 107 avec un débit ADSL supérieur à 2 Mo ;
  • 583 avec un débit ADSL compris entre 1 et 2 Mo ;
  • 147 avec un débit ADSL inférieur à 1 Mo et parmi celles-ci
    90 avec aucun accès.

 

Sur la stratégie de France-Télecom :

 

  • A l’origine, c’est suite à l’attitude de FT qui ne comptait pas améliorer son réseau qu’il a été décidé de créer des zones WiMax en fonction de l’inéligibilité à l’ADSL ;
  • Récemment FT a déclaré qu’il lancerait un programme permettant de supprimer des multiplexeurs cela permettant de rendre éligibles des lignes de certaines communes d’ici 2013.
  • Nous avons demandé si Cenon/ Vienne en ferait partie, nous n’avons pas eu de réponse.

 

 

Sur le redéploiement de la fibre optique :

 

  • Ce sera un élément d’attractivité et de compétitivité du territoire (débit de 100Mo)
  • FT envisage d’investir sur les zones de Châtellerault et de Poitiers pour 2015 et 2016
  • Nous avons demandé ce qu’il en serait pour les territoires proches peu denses : il y a un axe Châtellerault – Naintré (nous ne savons pas si Cenon en fait partie).
  • Modes de gestion du domaine public : 3 situations possibles (la commune est propriétaire du réseau – l’opérateur est propriétaire du fourreau – la commune est propriétaire du fourreau). Les redevances sont fonction des choix.

 

 

Sur le programme de la CAPC :

 

  • Connaissance de la DSP ( appel d’offre) émise.
  • Elle s’inscrit dans le cadre du SDAN ( Schéma Directeur d’Aménagement Numérique) porté par le département depuis 2010.
  • Il convient de noter que l’Etat préconise que les zones denses soient laissées à l’action des opérateurs privés.
  • Reste à traiter le problème du financement : pour le Conseil général il y aura peu de moyens, il faut donc d’abord se définir une stratégie. (évocation du cas de LAVAL- précision Dléc : la DSP a été modifiée pour séparer le Centre et la périphérie)
  •  
  • La SCORAN (La stratégie de cohérence régionale pour l'aménagement numérique ) est en cours de réalisation en Région
  • Le projet de la CAPC passe par une étape s’appuyant sur un réseau NRAZO (amplificateurs réseau FT) mais à noter qu’une alternative est à l’étude : le NRA- MED ( Montée En Débit).

 

  

Plus concrètement, il a été convenu des actions immédiates :

 

  • L’association va faire, courant juillet 2011,des relevés topographiques pour identifier ce qui pourrait être considéré comme des anomalies d’installation (orientation des boitiers essentiellement) ;
  • A réception d’une liste de propositions d’actions correctives le Conseil général transmettra à BOLLORE pour analyse et décisions sur les corrections à apporter ;
  • Les corrections identifiées seront réalisées gratuitement par les opérateurs ( les installateurs) ;
  • Un bilan sera dressé en fin d’opération.

 

 

Bilan de la rencontre :

  • L’association remercie Fabien GUERIN du Conseil Général de la Vienne pour son accueil et la qualité de l’échange.
  • Il reste beaucoup de chemin à parcourir pour combler la fracture numérique.
  • Une rencontre avec France Télécom va être programmée.