Le très haut débit arrive fin 2014 !

Nouvelle République du 29 mai 2013

 

L'avènement du numérique a ouvert de multiples perspectives dans les différents domaines liés à la communication. Mais chacun sait aussi qu'il existe encore des zones non desservies ou qui sont soumises à des contraintes de débit aux lenteurs pénalisantes. Pour abolir cette fracture numérique, Châtellerault et les communes de l'Agglo vont bientôt entrer dans l'ère du « Très haut débit », grâce à la fibre optique.

 


 

Séance travaux pratiques : Jean-Pierre Abelin s'apprête à réaliser une « soudure-épissure » entre deux fibres, symbolisant le projet du très haut débit sur l'Agglo.

Renardières, Antoigné et Les Minimes

Ce lundi, Jean-Pierre Abelin a accueilli Brigitte Audy, directrice Orange Sud-Ouest et son équipe, en présence de Jean-Pierre Lartige, délégué régional aux collectivités locales, pour « présenter les grandes étapes du déploiement de la fibre dans la Capc ». « Un projet cohérent et ambitieux qui offrira un service de qualité à des prix abordables. »

Le maire de la ville et président de l'Agglo a souligné « toute l'importance de cette révolution par la fibre, qui va permettre des usages bénéfiques pour tout le monde, mais aussi être un grand facteur d'attractivité pour le développement du monde économique sur notre territoire. »

Pour la directrice d'Orange Sud-Ouest, la mise en place du très haut débit « 
va permettre des améliorations considérables dans des domaines tels que le télé-travail avec téléchargements quasi-immédiats de fichiers lourds, et -à titre domestique- la télévision 3D, ou les jeux sans téléchargement et en réseau… »

Autre aspect souligné lors de cette présentation : cette accélération va profiter à la fois aux appareils mobiles et aux équipements fixes avec utilisation de plusieurs écrans et multimédias en simultané dans le même logement. Le déploiement, progressif, du dispositif concernera d'abord trois secteurs : Renardières, Antoigné et les Minimes. Cette offre permet « la mutualisation des réseaux hors zones très denses en laissant le choix à l'utilisateur final de son fournisseur de services ».

" Les premiers clients raccordés fin 2014 "

La mise en connexion pour ce lot initial est prévue « pour raccorder les premiers clients fin 2014 ». Puis le programme se déroulera sur l'ensemble de la ville et des communes de l'Agglo, par lots, à partir de 2015 jusqu'à 2020.
Un peu de patience sera donc encore nécessaire, mais, sur le Châtelleraudais, l'ère du très haut débit est désormais bien engagée
« dans les tuyaux. »