Le très haut débit débarque en ville !

NR du 28/10/2014  : Vienne - Châtellerault - Économie  -  Franck Bastard -

 

Les travaux de raccordement en fibre optique, assurés par Orange, démarrent en ville. Les premiers connectés en très haut débit le seront au printemps.

Vous en avez marre que votre ordi rame ? La navigation au petit trot sur internet ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir.

 

Les premiers particuliers raccordés au très haut débit devraient l'être à partir du printemps prochain. C'est ce qu'annoncent en chœur le maire Jean-Pierre Abelin et Hubert Préher, son vice-président à l'agglo en charge du numérique.
Depuis quatre ans, profitant de travaux d'opportunité, la municipalité a posé des kilomètres (40 km précisément) de gaine souterraine pour y loger la fibre optique.

 

 

5.800 foyers concernés pour la première phase

 

Coût de l'investissement : 1,8 M€ « Soit trois fois moins que cela n'aurait coûté si on avait fait des travaux uniquement pour ça », savoure le maire. Des aides du Feder et du conseil général ont été obtenues.
Aujourd'hui, l'heure du raccordement est arrivée.


Pour les particuliers :

Orange s'est engagé (*) à assurer la couverture en très haut débit (100 mégaoctets) de la ville et de l'agglomération.
Pour la ville, le déploiement est prévu entre 2014 et 2019, peut-être plus tôt ; pour les communes de l'agglo entre 2015 et 2020.
En ville, ce sera concret dès les prochaines semaines : les travaux de raccordement des quartiers nord-est (Minimes, Antoigné) et sud-ouest (Lac, Renardières) démarrent. Selon la mairie, 5.800 foyers sont concernés dans cette première phase qui privilégie les zones les moins bien dotées, blanches ou grises. Premières connexions a priori dès les printemps. Précision : les abonnés auront évidemment le libre choix de leur opérateur.


Pour les entreprises :

Là aussi, tout va très vite. Le service en très haut débit sera opérationnel fin 2014/début 2015. A chaque entreprise de choisir son propre opérateur.
Sept zones sont concernées : nord, René-Monory, Sanital, La Désirée, hôpital, Availles et Cenon. Deux autres devraient suivre : Châtellerault-sud et Naintré.
Pour les entreprises, la facture d'abonnement au très haut débit devrait fondre « de 30 à 40 % », selon la municipalité.

 

(*) Au titre d'un appel à manifestation d'intention d'investissement.