Le Département étend son schéma numérique

Nouvelle République du 20 mai 2016 : Delphine Léger

 

Objectif : plus de 95 % du département en haut-débit en 2020. - (Archive photo)

 

Lors des États généraux de la ruralité, le Département a annoncé l’extension du programme de couverture numérique à 66 communes complémentaires.

 

 Le numérique était à l'ordre du jour de la 3e table ronde des États généraux de la ruralité qui se sont tenus hier soir, salle Charles-Trenet à Chauvigny. L'occasion pour le Département de rappeler qu'il en fait désormais une de ses priorités. « Il y a de réelles disparités sur notre territoire, a rappelé le président, Bruno Belin. Il fallait donc s'engager de façon forte et c'est ce que nous avons fait en augmentant les ambitions du Schéma directeur territorial d'aménagement numérique (SDTAN). »

 

Un dossier porté par Séverine Saint-Pé, vice-présidente en charge du numérique qui complète. « L'objectif, c'est vraiment d'apporter un service à la population afin d'avoir en 2020, plus de 95 % du département en haut-débit. Nous avons choisi de prendre cette voie de montée en débit pour pouvoir traiter le plus grand nombre de lignes dans le temps le plus court possible. »

 

94 points prioritaires raccordés à la fibre

 

Aux 45 communes dont les opérations de montée en débit étaient programmées courant 2017, il faut donc désormais en ajouter 66 autres à l'horizon 2019 et ce grâce à un budget complémentaire de 9.7 millions d'euros (1). « Nous ne négligeons pas, pour autant, les autres technologies, reprend Séverine Saint-Pé, en continuant d'assurer l'inclusion numérique en poursuivant l'accompagnement des solutions alternatives, comme Wimax, ou encore en poursuivant le déploiement d'un mix technologique notamment avec le raccordement à la fibre des 94 sites identifiés comme prioritaires. »

 

 (1) Le programme initial du SDTAN s'élevait à 47.5 millions d'euros dont 11 millions financés par le département. Ce programme a évolué avec un investissement complémentaire de 9.7 millions d'euros dont 1.27 million du département et 0.75 million des EPCI.

 

66 communes supplémentaires

Basses, St-Pierre-de-Maillé, Frozes, Avanton (2 sites), Cissé, Yversay, Vendeuvre, Charrais, Saint-Genest, Nueil-sous-Faye, Mouterre-Silly, Sammarcolles, Chalais, Saint-Cyr (2), Chouppes, Mirebeau, Thurageau, Anché, Antran (2), Savigné, Mazerolles, Ingrandes, Dienné, Aslonnes, Blanzay (2), Moussac, Le Vigeant, Moulismes, Gouex, Lathus, St-Martin-l'Ars, Champagné-le-Sec, Ceaux en Couhé, La Chapelle-Viviers, Leignes, Chenevelles, Nalliers, Angles, St-Rémy-sur-Creuse, St-Christophe, Sossais, Savigny-sous-Faye, Verrue, Messemé, Curcay-sur-Dive, Arcay, Ouzilly, Vignolles, St-Clair, Vouzailles, Cherves, Villiers, Chalandray, Maillé, Curzay-sur-Vonne, Ligugé, Saulgé, St-Saviol, Chiré-en-Montreuil, Chabournay, Lhommaizé, Bellefonds, Berthegon.