CR réunion du 11 juillet 2017

L'association des dléc a été invitée à une réunion organisée par Orange le 11 juillet 2017

Nous sommes donc allés à 11 h à la réunion qui était en fait l’inauguration et confirmation de la mise en service de l’armoire de répartition située au bord du parking de la maison des associations. Et qui permettait de faire le point de l’avancement de la fibre.

Étaient présents plusieurs représentants d’Orange, le président de l’agglo, Hubert Préher, le maire de Cenon et une partie des maires de la partie de l’agglo concernée par la convention de déploiement de la fibre (en fait, l’ancienne agglo), quelques adjoints de Cenon, et nous. 2 journalistes étaient là également. Donc vous aurez sûrement un compte rendu dans la presse dans les jours qui viennent.

Le responsable du suivi des travaux nous a présenté l’intérieur de l’armoire et une maquette grandeur nature de l’installation chez l’habitant. Il nous a rappelé la démarche à suivre à savoir : s’inscrire sur le site, d’orange, et lorsque l’habitation sera connectable (c’est-à-dire boitier posé au droit de l’habitation), le propriétaire sera prévenu. Il pourra alors choisir son opérateur. Charge pour lui aussi de s’assurer au préalable que, sur son domaine, le câble puisse être passé sans problème. Que ce soit en aérien (attention aux branches d’arbres ou aux trop grandes distances de l’habitation depuis le poteau Orange) ou en souterrain (gaine trop petite ou obstruée, ou écrasée…). Si, alors que le boitier est posé devant chez lui et qu’Orange ne l’a pas contacté, le propriétaire peut appeler Orange, car il s’agit peut-être d’un oubli.

Le cuivre doit rester en place, car il est seul porteur du « service universel ». Il n’y a que lorsque tous les habitants de la collectivité concernée seront fibrés, que la dite collectivité pourra signer une convention permettant d’ôter le cuivre. Seules quelques villes en France sont déjà dans ce cas.

En réponse aux questions qui ont été posées, il a été précisé que les différents retards évoqués étaient dus :

A la loi contrôlée par l’ARCEP, qui oblige, lorsque l’armoire est potentiellement opérationnelle, à respecter un délais de 3 mois avant la mise en service, afin de permettre aux autres opérateurs de pouvoir se manifester… ( ? )

A la convention, qui a dû être mise en place, pour certains hameaux, entre la Régie d’électricité et Orange pour utiliser les poteaux électriques comme support. Cela devrait aboutir et être signé dans les jours prochains paraît-il…

A des difficultés rencontrées pour tirer les câbles de fibre dans certaines gaines parfois obstruées…

Il a été également précisé :

que la fibre peut être déroulée depuis l’armoire sur 8 km sans perte de débit.

Que la fibre est 10 x plus fiable que le cuivre, insensible aux variations de température, et à l’humidité.