D'après une source bien informée proche du Conseil Général de la Vienne, trois mois après l'ouverture officielle de son réseau WiMax, il y aurait dans notre département, une soixantaine d'internautes connectés en WiMax...!!!

 

Compte-tenu que finalement, seule la société Numéo commercialise une offre WiMax dans la Vienne, (les autres fournisseurs, pourtant "vivement" sollicités par le Conseil Général, préférant s'abstenir après leurs tests), on peut aussi bien dire que c'est un très beau ou un très mauvais résultat...

 

Très beau pour Numéo, car vu la qualité de son service client, c'est quasiment inespéré (voir les commentaires publiés sur les articles précédents). On pourrait même se demander si ce résultat n'est pas trop beau, et combien il y aura de déçus quand les feuilles vont repousser d'ici quelques semaines...

 

Très mauvais pour les financeurs, et donc pour les contribuables que nous sommes, car vu de ce côté, le résultat est véritablement catastrophique...:

 

Panneau_CG86.jpgPour mémoire, l'investissement pour la construction du réseau WiMax de la Vienne a été de 7 millions d'euros. Et si vous faîtes le calcul, 7.000.000 euros divisés par 70 (en arrondissant pour faire un chiffre rond), cela fait 100.000 euros par connexion WiMax...!!!

 

Or 100.000 euros, c'est le prix moyen d'un NRA-ZO de France Telecom, c'est-à-dire l'investissement nécessaire pour équiper à 99%, toute une commune actuellement non éligible à l'ADSL.

 

Sachant que dans la Vienne, il y a environ 120 sous-répartiteurs de France Telecom pouvant être équipés d'un NRA-ZO, les 7 millions dépensés pour le WiMax dans la Vienne, auraient permis d'en équiper environ 70, et qu'il n'y en aurait donc plus qu'une cinquantaine à financer...

 

En attendant, les milliers d'internautes d'internautes de la Vienne non éligibles au haut-débit, continuent de se désespérer et regrettent amèrement de ne pas habiter la région Auvergne, qui elle, a quasiment fini de s'équiper en NRA-ZO ...